La simplicité volontaire : aller plus loin

Cet article propose revues, forums, longs métrages et d’autres ressources très riches (donc longues !) à explorer pour se forger une vision la plus complète possible du mouvement de la simplicité volontaire.

Le bulletin Simpli-Cité, édité par le Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV) paraît depuis 2001. Il propose des numéros thématiques, par exemple : La simplicité volontaire et l’argent ; Ville, banlieue, village ou campagne ?, etc.
Se changer soi pour chanter le monde, site rédigé par Claire De Brabander, est consacré aux pratiques alternatives de décroissance, simplicité volontaire, mouvement pour la paix, etc. Il part du principe que notre pouvoir pour changer le monde est généralement modeste, mais nous avons la possibilité de le modifier à la hauteur de notre propre personne et de ses influences.
Jean-Claude Decourt a réalisé un tryptique intitulé Simplicité volontaire et décroissance. Le premier volet, Réflexions, est en ligne sur le site de partage de vidéos Bliptv. Un long extrait (40 minutes) du deuxième opus, Autres réflexions et pas de côté, est également disponible sur Video Cityvox.
Un an d’abstinence est un documentaire finlandais disponible en 4 parties (Partie 1, Partie 2, Partie 3, Partie 4) diffusé sur Arte qui propose une réflexion très riche sur la vie sans pétrole. Il rejoint les préoccupations du site Oleocene consacré aux modes de (sur)vie après le pic pétrolier.
Majid Rahnema, philosophe et auteur de Quand la misère chasse la pauvreté, livre une très intéressante réflexion sur la pauvreté (ne pas disposer du superflu) qu’il oppose à la misère (ne pas disposer de l’essentiel).
Enfin, pour un retour aux « sources » de la simplicité volontaire, je vous propose de lire en ligne l’un de ses ouvrages précurseurs : Walden ou la vie dans les bois, écrit par Henri David Thoreau et disponible sur Wikisource. Cet ouvrage de 1854 retrace l’expérience de son auteur qui a vécu pendant deux ans dans la plus grande simplicité, dans une simple cabane autoconstruite en bordure d’une forêt du Maine. Une présentation détaillée de l’ouvrage est disponible sur le site La révolution en charentaises.

Advertisements

One Comment

  1. Posted 17 septembre 2014 at 06:28 | Permalink | Répondre

    Heya i’m for the primary time here. I came across this
    board and I find It truly useful & it helped me out much.
    I hope to present something again and aid others such as you
    aided me.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s